samedi 14 mai 2016

 

 

 Ouverture du workshop BD

« 2061 – Maghreb SF »

& de l’exposition du magazine Lab619

(14 mai – 4 juin 2016)

 

« 2061 – Maghreb SF » est un atelier BD consacré à la science fiction maghrébine et ouvert à une dizaine de participants. Il est conduit et proposé par Abir Gasmi et Moez Tabia du magazine tunisien Lab619 qui a obtenu le prix du meilleur magazine de BD du monde arabe lors de la dernière édition du festival Cairo Comix au Caire en 2015. Abir Gasmi (scénariste) et Moez Tabia (dessinateur) sont les créateurs de l’album « Oblation » (2014) et d’une BD de science fiction qui paraît en épisodes dans Lab619.

En parallèle à la présentation des travaux réalisés durant l’atelier, L’Uzine accueille dans le cadre de MASNAÂ # 4 une exposition de planches de Lab619, du 14 mai au 4 juin 2016.

 

 

 

 

 15 h 30 – Showcase du label

« Infinite Tapes » par DVSN et SKNDR

 

infinite is black and white,

past and future,

forms and feelings,

sound and silence,

love and hate.

infinite is music.
Music as infinite as none.

 

« Infinite Tapes » est un label dédié aux musiques électroniques & contemporaines fondé à Tunis en 2014, par les producteurs Skander Besbes (SKNDR) et Tarek Louati (DVSN). Depuis sa création, Infinite Tapes a produit 5 disques au format CD et 2 au format numérique, organisé plusieurs événements, des séances d'écoute et des soirées club. Pour 2016, Infinite Tapes prépare la production d'une douzaine de disques.

www.infinitetapes.com

 

http://www.soundcloud.com/infinitetapes

 

 

 

 

 

 17 h – Programmation

de 4 court-métrages tunisiens

 

Les profondeurs, de Youssef Chebbi –

Fiction – 25’ – 2013

Un vampire las et désespéré revient mourir dans sa ville natale qu’il avait quittée depuis des décennies.

 

 

Diaspora, d'Aladin Abutaleb

Animation – 12’ – 2015

L’histoire d'une Tête qui vit seule dans un fauteuil roulant pendant de longues années dans son appartement au centre-ville. Elle tombe dans la routine en subsistant sur les médias, jusqu'à ce qu’un jour elle soit surprise par une annonce d'emploi. En fin de compte, elle finit par abandonner son isolement et quitte son fauteuil roulant.

 

 

Le refuge, de Nadia Touijer

Documentaire – 24’ – 2003

A la périphérie de Tunis capitale, s'étale le cimetière du Jallez, ce lieu immense sillonné chaque jour par des silhouettes à la recherche d'un travail mais aussi d'un point d'ancrage…

 

 

Le peuple de Frankenstein, d'Imed Issaoui

Fiction – 20’ – 2011

« Un peuple bâtard ne peut produire qu’un cinéma bâtard ». Hommage au cinéma de genre américain à travers une sombre histoire de vengeance dans le Tunis d’aujourd’hui.

 

 

L'UZINE

L'UZINE

musique

exposition

L'UZINE

PROJECTION

 

 

 18 h 30 – Ouverture de l’exposition

photo de Fakhri El Ghezal

(14 mai – 4 juin 2016)

 

En résidence de creation à L’Uzine dans le quartier d’Aïn Sebaa, quartier industriel dans la banlieue de Casablanca, le photographe tunisien Fakhri El Ghezal (également exposé à GVCC) réalisera une série de photographies consacrées au quartier, exposée du 14 mai au 4 juin.

 

Fakhri el Ghezal est né en 1981 en Tunisie. Il développe une oeuvre photographique qui travaille le corps de celui qui la travaille, dans une résonnance perpétuelle, dans un incessant va-et-vient entre la mémoire de la chair et la chair de l’image. Ses œuvres ont été présentées lors d’expositions et festivals internationaux (Rencontres Africaines de la photographie de Bamako, NEW MUSEUM de New-York, Beirut Art Center, Mucem de Marseille...)

 

 

L'UZINE

exposition

 

 

 19 h 30 – « LES CHOSES / Les architectes #1 »

de YouneSs Atbane (performance)

 

Ce projet est basé sur le désir de remettre en jeu le lien entre objet et rêve.

Nous passons au quotidien à côté des objets, nous les traversons en les ignorant alors que pourtant ils sont bien présents dans nos rêves. Pour cette performance, des artistes entrent sur scène dans “un monde-chose”. Leurs actions créent une texture dans laquelle le langage, le mouvement et les images ne sont plus pris au piège dans une logique de sens mais sont capables d’échanger, d’entrer en collision et d’interagir pour construire un appareil de rêve dans lequel l’inconnu, le flottant et le non-rationnel deviennent agissant...

Des objets seront utilisés, bousculés et manipulés. De la même manière que nous répéterons un mot, encore et encore, jusqu’à ce qu’il perde à la fois son sens et la chose à laquelle il se réfère, les objets deviendront des « choses » sans nom ou doté d’un nom qui a perdu son sens. L’objectif est de parvenir à l’aliénation, à la dérive et de découvrir une nouvelle dimension du sens, fondée sur l’association mentale du rêve et de l’intuition.

 

Conception : Younes Atbane

Interprétation : Younes Atbane / Aziz Nadif / Mohamed Ahakki / Mouad Aissi / Rabbi Hadane / Nabil Najhi

 

L'UZINE

performance

 

 

 23 h – A World Full of Bass (Part. 3)

Line up : SKNDR, DEENA, DAOX, WAF.

 

Conçues en référence au premier collectif de musique électronique de Tunis conduit par Shunigami San, les 3 soirées « A World Full Of Bass » réunissent une partie de l’avant-garde électro tunisienne et marocaine. Pour ce ° volet exceptionnel au Vanity, résolument électro et techno : SKNDR (Live, Tunis), DEENA (Live, Tunis), DAOX (DJ, Maroc), WAF (VJ, Tunis).

 

SKNDR, musicien voyageur aux identités multiples, est un des principaux producteurs tunisiens de musique électronique, se produisant aussi bien dans le monde arabe qu’en Europe, comme en 2015 à l’Institut du monde arabe pour les soirées La Bulle et Arabstazy.

https://m.soundcloud.com/skndr

www.infinitetapes.com

 

 Performeuse, musicienne et DJ, DEENA est issue de la scène alternative tunisienne et membre du collectif Arabstazy. Elle propose une musique avant-gardiste particulièrement énergique et poursuit sa quête d’une musique club futuriste et arabe, jouant un peu partout et sous plusieurs formats : Live sets, DJ sets, création radiophonique et ciné concerts.

 

https://soundcloud.com/deenaabdelwahed

http://deenaabdelwahed.com

 

Né à Casablanca, DAOX est un des producteurs et DJ les plus prometteurs de la scène électro marocaine, se produisant dans de nombreux événements locaux et internationaux, comme récemment au Rex à Paris. Ses sets aériens sont fortement influencés par des sonorités deep techno provenant de l'école de Chicago et de Detroit.

https://soundcloud.com/daox

 

Wafa Benromdan aka WAF, artiste vidéo, vit entre Paris, Berlin et Tunis. WAF s’associe depuis 2010, en tant que VJ, à plusieurs artistes, selon différentes structures, Wafolyv, Planningtorock et Arabstazy.

http://arabstazy.net/

http://wafa-benromdan.com

 

MANO CLUB

performance

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2016