19 h - CLÔTURE -

Présentation d’extraits

du film en cours RÉFUGIÉ.E.S par ismaël

à La Source du Lion

 

Cadreur, preneur de son, monteur, producteur et réalisateur d’une quinzaine de films et vidéos d’art dont Babylon, Grand Prix au FID à Marseille en 2012, ismaël, directeur artistique associé pour MASNAÂ 04, développe actuellement un documentaire sur les réfugiés syriens au Liban. A l’Atelier de la Source du Lion, il présentera, lors d’une rencontre, des extraits de ce projet documentaire ainsi qu’une série de photographies prises durant son séjour au Liban, de février à avril 2016.

A travers les différentes images issues d'un film en cours de préparation (photos de repérages, séquences de recherche, notes pour le tournage, etc.) le cinéaste tentera d'interroger sa pratique ainsi que les différentes modalités et significations de l'image à l'ère du numérique et de l'information généralisés.

 

 

 

LA SOURCE DU LION

exposition

 

 

 18h30 - Vernissage

Masnaâ Saghir, dans l'intimité

Exposition du 17 mai au 24 juin 2016

Rencontre avec ismaël

le mercredi 18 mai à 18 h 30 - modération : Jeanne Mercier

 

Curator's zone - "Masnâa Saghir",  dans l'intimité

Artistes invités : ismaël, Fakhri El Ghezal et Randa Maroufi

curated by Jeanne Mercier

 

Pour la 4ème édition de son curator's zone, Le Cube a invité la commissaire indépendante et co-fondatrice de la plateforme Afrique in Visu, Jeanne Mercier.

 

Dans une volonté  de prolonger les connexions artistiques existantes entre Rabat et Casablanca, Jeanne Mercier propose pour Le Cube une exposition en écho au festival Casaoui MASNAÂ, dont la 4° édition (9-16 mai 2016) met en regard la création contemporaine de deux villes, Casablanca et Tunis, à travers la présentation de projets d'artistes originaires des deux pays, dans les champs des arts visuels, du cinéma, de la musique et de la performance.

 

Depuis 2006, à travers Afrique in visu et différentes expositions, Jeanne Mercier poursuit un travail sur les nouvelles pratiques autour de l'image. Ces dernières années, elle a suivi les mutations de la scène artistique en Afrique du nord. Depuis Rabat, où elle travaille actuellement, elle s'intéresse à cette jeune génération d'auteurs marocains comme tunisiens qui explore de différentes façons l'image fixe ou en mouvement avec comme point commun l’intérêt porté autant au processus de création qu’au résultat exposé.

A l'invitation du Cube, elle propose au festival MASNAÂ une collaboration hors les murs, hors la ville, en exportant à Rabat un extrait détourné de sa programmation.

"Masnâa Saghir" (Mini Masnaâ en darija) présente ainsi trois artistes dont le travail explore, à différentes échelles, le rapport à l'intime et la relation à l'image. En jouant sur l'espace même du Cube - un ancien appartement transformé en centre d'art - cette exposition regroupe des proposions photographiques et vidéo d' ismaël, Fakhri El Ghezal et Randa Maroufi.

Certaines œuvres sont communes à Casablanca et Rabat, d'autres sont uniquement exposées au Cube.

 

 

 

LE CUBE - RABAT

exposition

MARDI

17 mai 2016

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2016