SAINTE RITA

UNE LECTURE DU ROMAN D’HICHAM LASRI

PAR GHASSAN EL HAKIM ET BASSANO BONELLI

////////////////////

 

JEUDI 12 FÉVRIER 2015, 19H30

LECTURE

/////////////

 

ESPACE DARJA

113 AVENUE MERS SULTAN, 6° ÉTAGE, CASABLANCA

 

 

Casablanca, 2011. Au milieu de la cacophonie des klaxons et des sonneries de téléphones. Steeltoe et Rita s’aiment, malgré l’interdit, en dépit de la laideur du monde. Rita sauve Steeltoe. Puis Rita disparaît… « Sainte Rita » est une histoire d’amour et de mort. Un récit monté et découpé avec une précision hallucinée, qui mixe les langages, les sons et les images…

 

Hicham Lasri est cinéaste et écrivain. Il a publié deux pièces de théâtre, « (K)Rêve » (Grand Prix de l’union des écrivains du Maroc - 2005) et « Larmes de joie un jour de Zemzem » (Editions de La Gare – Paris 2008) et un roman de science-fiction, STATIC (Editions La Croisée des Chemins, 2010). Il est l’auteur de trois long-métrages, The End (2012), C’est eux les chiens (2013). The Sea is Behind sortira sur les écrans en 2015.

Bassano Bonelli est musicienne de formation et arpente les terres d’une poétique musicale qui prend corps dans le mouvement, le son et les mots. Ses textes sont publiés dans plusieurs revues françaises et donnent lieu à des lectures performatives. Depuis 2011 elle collabore avec des auteurs et des musiciens, crée et participe à des performances d’écriture et de composition en live.

Ghassan El Hakim entre en 2003 à l'Institut supérieur d'Art Dramatique et d'animation culturelle à Rabat, où il se formera durant quatre ans. En 2007, il intègre le Conservatoire National d'Art Dramatique de Paris, pour une année de stage. En 2010, il joue dans « Baibarss le Memlouk qui devint sultan », mis en scène par Marcel Bozonnet. Il met en scène « Sahara mon amour », un collage de texte de .M.G Le Clézio. En 2011 il joue au Théâtre du Soleil dans « Croisades », une pièce de Michel Azama avec la compagnie israélo palestinienne Majaz. Lauréat du Yallah Film Festival (« best actor, best fiction » et grand prix) à l’Institut du monde Arabe à Paris en 2011. En 2012 il joue dans « Les optimistes », une création du théâtre Majaz parrainée par Ariane Mnouchkine. En 2013 il monte « Le suicidé » de Nicolaï Erdman et organise une tournée dans des garages au Maroc.

 

 

 

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2015