LA HAUTEUR DU REGARD

UN SÉMINAIRE PROPOSÉ PAR OMAR BERRADA

////////////////////

 

19-20-21 MARS 2015

SÉMINAIRE

/////////////

 

LA SOURCE DU LION

113 AVENUE MERS SULTAN, 6° ÉTAGE, CASABLANCA

 

 

Nous partirons du lieu où nous nous trouvons (l’atelier de la Source du lion et son « Square d’en bas ») pour réfléchir à comment nous regardons la ville, comment la ville nous regarde, et comment nous nous regardons les uns les autres. Si le square est en bas, devons-nous pour autant le regarder de haut ? Comment envisager notre face à face avec l’architecture ? Casablanca sera notre point de départ mais, avec l’aide de quelques textes et de quelques films, nous laisserons nos regards voguer au gré de l’imagination et du vécu de chacun. Qu’est-ce que la photographie aérienne a changé à l’art et à l’histoire de l’art ? Qu’est-ce que l’invention du perspectivisme a à voir avec le début de la colonisation européenne du monde à la Renaissance, ou avec les systèmes de surveillance aujourd’hui ? Que veut dire Robert Smithson quand il nous encourage à développer notre capacité à ne pas voir ? A quoi ressemble une âme qui serait miroir du monde, comme le voulait al-Ghazali ? Qu’est-ce qu’un regard masculin ? Comment regardons-nous les animaux ? Qu’est-ce que regarder à hauteur d’homme ?  En étudiant les rapports du voir et du pouvoir, nous explorerons diverses chorégraphies de la vision, en gardant à l’horizon l’utopie d’un regard démocratique.

Le séminaire aura lieu principalement en français, mais l’usage de l’arabe ou de l’anglais dans les discussions est le bienvenu.

Parmi les auteurs et artistes discutés : Malek Alloula, Ahmed Bouanani, Hassan Darsi, Abou Hamid al-Ghazali, Bouchra Khalili, Terence Malick, Laura Mulvey, Walter Ruttmann, Robert Smithson, Tony Smith, Hito Steyerl.

 

Séance 1 : Jeudi 19 mars, 17 h – 19 h.

Séance 2 : Vendredi 20 mars, 17 h – 20 h

Séance 3 : Samedi 21 mars, 10 h – 13 h

 

Inscription avant le 17 mars: lecoledelitterature@gmail.com

 

Cette séminaire sera précédé d’une rencontre à 19 h avec Omar Berrada autour de l’oeuvre Mapping Journey project de Bouchra Khalili dans le cadre du cycle « Une heure / Une œuvre » (La Source du Lion).

 

Omar Berrada co-dirige Dar al-Ma’mûn, bibliothèque et résidence internationale pour artistes, chercheurs et traducteurs à Marrakech. Actuellement chercheur invité à New York University, il a été précédemment producteur à France Culture (2004-2007), programmateur aux Revues parlées du Centre Pompidou (2006-2009), commissaire du Salon international du livre de Tanger (2008) et du programme littéraire de la Biennale de Marrakech (2012), co-directeur du Global Art Forum à Dubai (2014). Il a co-traduit avec Ninon Vinsonneau « Le retrait de la tradition suite au désastre démesuré », de Jalal Toufic (Les prairies ordinaires, 2011) et dirigé, avec Yto Barrada, « Album - Cinémathèque de Tanger », ouvrage multilingue sur le cinéma à Tanger et Tanger au cinéma (Virreina/LDC, 2012). Récemment, il a conçu le « Temporary Center for Translation » au New Museum de New York, et prêté sa voix au fantôme de Christian Dior dans « Dior et moi », long métrage de Frédéric Tcheng (sortie en salles courant 2015).

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2015