MAKAN PROJECT

UN PROJET CONÇU PAR ABDALLAH HASSAK, AVEC MOHAMED ELKHADIRI (TEXTE), AMINE BALALIOUI (LECTURE), AZIZ NADIF (CHANT)

////////////////////

 

VENDREDI 17 AVRIL 2015 – 19 H

INSTALLATION SONORE / PERFORMANCE

//////////////////////////////////

 

ESPACE DARJA. 113 AVENUE MERS SULTAN, 6° ÉTAGE, CASABLANCA

Artiste sonore et compositeur de musique électronique, Abdellah Hassak conduit depuis janvier un travail de création sur la matière sonore entourant les entrepôts Legal. A ce travail sonore, s’ajoute une fiction écrite par Mohamed Elkhadiri : « L’étrange bâtiment délabré tombe dans la géographie désordonnée d’une ville envahie par une armée invisible. Mille odeurs existent dans la cité : celles des cafés et des bars ; Les odeurs des inconnus qui attendent les bus…  Et il y a les chants qui émanent de nulle part… Tout cela, se passe alors qu’un homme contemple de sa fenêtre le bâtiment en ruine.  Le bâtiment qui se métamorphose dans la nuit en un océan secret… ».

MAKAN PROJECT prend la forme d’une installation sonore utilisant un circuit numérique de commande mis à disposition du public pour une diffusion interactive, permettant d’explorer les sons et les bruits qui entourent les bâtiments Legal.

MAKAN PROJECT sera aussi joué en live lors de la soirée d’ouverture de MASNAÂ, une performance entre le récit, le chant et un dispositif d’immersion sonore et musicale.

 

Abdellah M. Hassak est artiste sonore et compositeur de musique électronique. Il se produit aussi sous le nom de Dubosmimum. Son travail est basé sur l'utilisation de la technologie numérique. En relation avec MAKAN PROJECT, il travaille sur un projet d'artialisation des environnements sonores urbains, TO REBUILD A CITY'S SOUNDS. « Carnival In Casbah », une bande sonore inspirée par l’ancienne ville de Marrakech, est paru en 2014 sur le label indépendant polonais Audiotong Records.

 

Mohamed El Khadiri, né en 1986, est journaliste et écrivain. Il est diplômé de l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC). Il est l’auteur d’un livre de récits, en darija, « Al-hay wallaf » (2011) et d’un recueil de poésie en arabe « Quelques poussières et j’oublierai » (2013). Il est le traducteur en arabe de « L’hopital » d’Ahmed Bouanani.

 

Aziz Nadif est né en 1984. Après une formation en chant classique et lyrique au Conservatoire de Casablanca, il découvre la danse contemporaine grâce à sa rencontre avec le chorégraphe Khalid Benghrib. Il a poursuivi sa formation auprès de différents chorégraphes internationaux comme Loren Palmer, Younès Atbane, Roshaus Aust et Bernardo Montet. Son travail explore les croisements entre la voix et le mouvement. Il a fait partie de la compagnie 2KFAR et se produit à l’étranger comme au Maroc où il participe activement à la scène contemporaine.

 

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2015