SAINTE RITA

..............................

Une performance

de Fatima Zohra Lahouitar

 et Bassano

(lecture /  interprétation)

avec Said Afifi (vidéo).

Mise en scène : Ghassan El Hakim.

Texte : Hicham Lasri.

 

Jeudi 1° mai, 20h30

La Coupole, Parc de la Ligue arabe, Casablanca.

 

 

Rita. Ce n’est pas rien. Rita. Ce n’est pas une absence. Rita. L’esprit qui s’en va d’un battement d’ailes et s’en revient. Rita. Un peu plus lasse. Rita. Un peu moins là. Rita. Et puis de moins en moins ici. Rita n’est plus là. Le temps et l’espace se sont résorbés sur elle. La brise a emportée les dernières bribes de sa chaleur. Rita. Rita est partie, en emportant avec elle tout ce qui est échevelé, drôle, touchant, moqueur, tendre… Rita. La partie lumineuse du dictionnaire s’est volatilisée. Sainte Rita, sainte des causes difficiles, désespérées. Rita sauve Steeltoe en lui donnant son amour, son corps, son esprit. Steeltoe aime Rita. Rita aime Steeltoe. Lumineusement, absolument. Puis Rita disparaît. Steeltoe la cherche désespérément, jusqu’au bout de la nuit. En chemin, elle croise Mikkhi, un garçon rencontré quelques jours plus tôt dans un bar. Sainte Rita est l’histoire d’amour de deux filles à Casablanca. Une histoire d’amour et de mort. Sainte Rita est un texte inédit d’Hicham Lasri, à la beauté violente et jubilatoire.

Le metteur en scène Ghassan El Hakim crée une performance à partir de ce récit, avec les deux comédiennes Fatzou et Bassano et le plasticien Said Afifi.

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014.