SANGUE

FILM DE PIPPO DELBONO (ITALIE-SUISSE, 2013)

////////////////////////////////

 

MARDI 21 AVRIL 2015 - 18H30

PROJECTION

/////////////

 

THÉÂTRE 121

INSTITUT FRANÇAIS DE CASABLANCA, BOULEVARD ZERKTOUNI

Avec Pippo Delbono, Giovanni Senzani, Margherita Delbono, Anna Fenzi, Bobò.

 

« Sangue » raconte l’histoire d’une étrange rencontre : celle de l’acteur et metteur en scène Pippo Delbono avec Giovanni Senzani, ex-leader des Brigades rouges. Une rencontre où s’entremêlent les histoires de deux femmes: Margherita, la mère de Pippo, catholique fervente, et Anna, l’épouse de Giovanni, opposée à la lutte armée depuis toujours, qui a décidé d’attendre son mari pendant ses 23 ans de prison. Deux femmes gagnées par la maladie qui meurent à quelques jours de distance, laissant derrière elles deux hommes seuls, soudain blessés et vulnérables.

Pippo Delbono continue, comme dans son précédent film « Amore carne », à filmer avec son téléphone portable ou sa petite caméra afin d’être présent, d’observer, d’être le témoin de ces indicibles et uniques moments de sa vie, comme les derniers jours de sa mère ; mais aussi de ces indicibles et uniques moments où Giovanni décide de raconter ces choses que lui, membre des Brigades rouges, non repenti, n’avait jamais livrées auparavant.

Et au même moment, L’Aquila, la ville détruite par un tremblement de terre et complètement désertée par ses habitants, attend toujours que quelqu’un lui rende enfin la vie.

 

Acteur, auteur, metteur en scène, réalisateur, Pippo Delbono, a commencé sa formation dans le théâtre classique et s’intéresse très vite à l’étude de la relation entre théâtre et danse, privilégiant les rencontres de travail dont Pina Bauch entre autres. En 1980, il fonde sa compagnie avec laquelle il crée tous ses spectacles  depuis Le Temps des assassins (1986) jusqu’à  Récits de juin en 2005.

En 1996, sa rencontre avec Bobo, sourd-muet, interné pendant plus de quarante –cinq ans en hôpital psychiatrique marque un tournant dans son travail. Dès lors, Pippo Delbono ouvrira sa compagnie à des personnes éloignées du théâtre et de la danse. Bobo, Gianluca et Nelson par leur spécificité physique marqueront fortement le langage poétique de Pippo Delbono.

 

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014 - 2015