ZAHIA RAHMANI

.....................................................................

Performance-installation :

Le mur vide des archives

Zahia Rahmani est écrivain et historienne d’art de formation. Elle collabore régulièrement avec des artistes et des danseurs contemporains. Spécialiste des théories postcoloniales, elle dirige depuis 2004, le principal programme de recherche français sur l’art  et la mondialisation à l’INHA/Paris. Elle a notamment publié, deux textes consacrés à des figures majeures de la scène artistique marocaine, la  cinéaste Leïla Kilani (revue du CNC Paris 2011) et l’artiste Hassan Darsi (éd. Le Fennec 2012). Ses trois romans, « Moze »  (2003), « Musulman » roman (2005) et « France récit d’une enfance » (2006), forment un « roman-théâtre »  sur des figures contemporaines d’hommes bannis. En 2012, elle a donné au Centre Georges Pompidou un cycle de  conférences intitulé, « Art et mondialisation : La contre-écriture de l’histoire ». Elle est membre de l’Academic Advisory Board « Culturas Visuales Globales ».

 

TOUS DROITS RESERVÉS ©. L'ECOLE DE LITTÉRATURE 2014.